Au Moyen Âge, chaque famille vendéenne fabriquait sa « gâche » (brioche à mie serrée également appelée « galette pacaude », « pain de Pâques », « alize vendéenne ») pour Pâques.

Au XIXe siècle, les artisans-boulangers en modifièrent la recette et la présentation en la tressant. C’est l’apparition de la brioche tressée, à base de farine, œufs et beurre parfumée à la fleur d'oranger ou à l’eau de vie avec ou sans crème fraîche.

D’énormes brioches sont préparées pour la traditionnelle « danse de la Brioche » lors des repas de noces vendéens.

 gache

Ingrédients :

550 g de farine
1/2 cuillère à soupe de sel
2 oeufs + 1 pour dorer
110 g de sucre
110 g de beurre
1 1/2 cuillère à soupe de crème fraîche (on peut en mettre 2 pour plus de moelleux)
12,5 cl de lait tiède
25 g de levure de boulangerie (ou 1 à 2 sachets de levure de boulangerie selon les marques)
1/2 gousse de vanille
1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger

Préparation :

Faire bouillir le lait avec la demi gousse de vanille fendue en deux.
Dans une grande terrine, versez la farine, ajoutez le sel, cassez les 2 oeufs, ajoutez le sucre et le beurre ramolli en petits morceaux.
Délayez la levure dans un verre de lait tiède, travaillez la pâte en ajoutant le reste du lait celui que vous avez fait bouillir avec la vanille.
Dans une jatte, versez la levure délayée dans le lait, la crème fraîche, l'eau de fleur d'oranger, mélangez et ajoutez cette préparation à la pâte, et la travailler jusqu'à ce qu'elle soit souple et élastique.
Couvrir la terrine d'un linge et faire lever pendant 6 heures dans un endroit à température ambiante.

Après 6 heures, farinez la plaque du four et façonnez la pâte en forme de miche ou mettre en moule à cake (un grand). Laissez lever encore 1 heure.

Préchauffez le four à 180°C.

Dorer la surface de la gâche avec un oeuf battu. Faire une incision au couteau au milieu de la gâche. Mettre au four 45 mn.
Si vous utilisez de la levure de boulangerie en sachet, mélangez-la à la farine avant de l'incorporer au reste.